LES HÉBERGEMENTS DE TOURISME


OBLIGATION RÉGLEMENTAIRE, DÉCLARATION ET CLASSEMENT
1-  seule obligation règlementaire, déclaration en mairie  ou sur internet (www.jedeclareenligne.visitprovence.com). Sinon, vous vous exposez à 450€ d'amende.
Si un hébergement devient une location saisonnière, déclaration obligatoire en mairie pour changement d'usage. Si l'hébergement est la résidence principale au moins 8 mois dans l'année, pas besoin de déclaration.


2- Classement ministériel, démarche volontaire et non obligatoire : de 1 à 5 étoiles.                                                                   Depuis 2012, ce sont les organismes agréés (Bouche du Rhône Tourisme) ou accrédités (Atout France par exemple) qui classent, et non plus la préfecture.  Nouvelle grille de classement depuis 2010 avec des points obligatoires et des points optionnels. La résidence principale peut également faire l'objet d'un classement.


POURQUOI SE CLASSER OU SE LABELLISER?
- Abattement fiscal de 71°/ (quand déclaration d’impôts, cocher la case chambre d'hôte et joindre la décision de classement). Abattement de 50°/ si non classé.
- Qualification par une norme nationale
- Possibilité d'accepter les chèques vacances délivrés par la CAF, les Comités d'Entreprise... Pour cela, il faut adhérer à l'Association Nationale des Chèques Vacances (www.ancv.com). Seule contrainte, délais de remboursements un peu longs l'été (3 semaines).
- Communication/promotion sur les sites d'Office de Tourisme et de Visitprovence.
- La Taxe professionnelle est remplacée par la Contribution Économique Territoriale. Si CET, pas de taxe d'habitation. Aucun rapport avec la taxe de séjour.
- La taxe de séjour est proportionnelle au nombre d'étoile. Elle diffère selon les communes. Grosse différence de tarif entre le classement 3 et 4 étoiles.


LES LABELS : un accompagnement pour les propriétaires.


- CLEVACANCES :  Label national pour chambres d'hôtes et meublés né en 1995. Grande diversité de son offre (appartements, chalets, maisons, ville, bord de mer...), plutôt en zone urbaine et littorale.
1 à 5 clés ; critères d'environnement, d'aménagement, de décoration...  
Site internet performant, les propiétaires ont la main dessus. 
Partenariat avec les sites B&B, Homlidays, Abritel : réduction pour apparaitre sur ces sites.
 Avantage pour l'hébergeur, grosse communication de la marque ;    
 Avantage pour le client, hébergement de qualité, visité et qualifié.
Coût harmonisé dans toute la France pour un même type d'hébergement :   
160€ de droit d'adhésion la première année.         
120€/an/meublé et 110€/an/chambre
Sont inclus dans le prix la responsabilité civile professionnelle et l'assurance habitation.

- GÎTES DE FRANCE  : 
60 ans d'existence, de 1 à 5 épis. Label plutôt utilisé pour le tourisme en milieu rural. Charte de qualité similaire à Clévacances, mais spécificités (pas de lotissements ni immeuble par exemple). Marque de niveau national, régional et national, donc trois entrées de communication. 

Charte de qualité différente de Clévacances ; l'accompagnement se fait au niveau fiscal, d'aide, de service et d'aménagement. Le réseau a un coté familial que n'a pas clévacances.
Service  de réservation (prennent 15% de commission), contrats signés, réservations automatiques, donc tranquilité. Le propriétaire garde la main sur le site.
Coût adhésion et classement, 570€ pour un meublé  et 310€ pour une chambre la 1ère année ; environ 
90€ les années suivantes.

- FLEURS DE SOLEIL : De 1 à 3 étoiles. Seulement pour chambres d'hôte et meublés. Existe depuis 1997, c'est un regroupement de propriétaires de chambres d'hôte : partage de valeurs communes. Confort, authenticité et accueil. Aucune fédération derrière, donc de moins en moins de structures classées.



- TOURISME ET HANDICAP : 
81 structures labellisées Tourisme et Handicap dans les Bouches-du-Rhône (musées, chemins de randonnées, hébergements...), dont 3chambres d'hôte et 5 meublés. Offre qualifiée qui répond à une demande qui évolue. Il faut répondre au moins à 2 critères (moteur/visuel/auditif/mental) pour être labellisé. 
Gratuité pour aide à l'aménagement ; dans les Bouches-du-Rhône, une personne peut vous accompagner pour l'obtention du label.

- PROMOTION ET DÉMARCHE QUALITÉ :
Aucune aide du Conseil Départemental.
Aide de VisitProvence. 
Il faut multiplier les supports de promotion : les Offices de Tourisme et Syndicats d'Initiative, les sites personnels et les grands sites commerciaux comme Air Bn'B (urbain, à la nuitée, fonctionne très bien), Bed & Breakfast, Abritel (dans l'arrière pays), Booking...
Ces sites ont de gros moyens et sont bien fait, mais c'est surtout le vacancier qui paye. 
Communiquer via ces sites a certe un coût, mais permet de beaucoup communiquer.

- LA CHARTE DE QUALITE PLUME  :Démarche alternative entre la location sauvage et les labels et classements. Pas de critères absolus. Validité 3 ans, adhésion 60€/3 ans.  Octroyée par l'Office de Tourisme d'Aix-en-Provence.
Pourquoi une charte?
Beaucoup de plaintes et de réclamations par rapport aux photos et descriptions des hébergements touristiques. Même si les Offices de Tourisme ne sont pas responsables, cela entache leur image et celle de la commune.
Grille de critères envoyé aux hébergeurs ; visite de l'OT d'Aix, si ils en valident 95%, Charte de Qualité Plume (seulement une plume). Cela garantit nombre d'éléments qualitatifs (critères) et le respect des normes d'hygiène et de sécurité.
Obligation :     Avoir une petite attention pour le client, l'accueillir.
        Mettre de la documentation à disposition.
        Réaliser une enquête de satisfaction.

Uniquement pour les chambres d'hôte, possibilité d'adhérer à la centrale de réservation de l'Office de Tourisme d'Aix-en-Povence.
Possibilité de parution sur le site des hébergeurs qualifiés (OT d'Aix) à un tarif préférentiel. Brochure papier (avec coordonnées) éditée chaque mercredi .